Nouvelle maison du Parc : soigner les espaces intérieurs et extérieurs
Les touches finales du chantier


La verrière reliera les deux bâtiments : l'ancienne brasserie et le manoir.

Sur le chantier de la maison du Parc à Le Wast, une étape symbolique a été franchie avec le montage de la verrière. Cette construction permet de relier les deux bâtiments qui composent la nouvelle maison du Parc : le manoir et l’ancienne brasserie où se situe désormais l’Accueil. La maison du Parc reste encore en travaux pour quelques semaines. Ouverture au public dans le courant du premier semestre 2021.

Côté jardin, le site de la maison du Parc offrira aux visiteurs un espace dédié à la nature. Arbres fruitiers, mares, murs en pierres, haies d’essences locales sont des refuges, des espaces d’alimentation et de reproduction pour la faune et la flore. Ce sont aussi des supports pour transmettre des connaissances comme par exemple le plessage* de haies vives. 

* Dans le Boulonnais, le plessage est une technique traditionnelle de taille et de tressage des haies vives pour qu’elles forment des clôtures naturelles autour des prairies et ainsi retenir les animaux.
6e Trophées de la Réserve de biosphère du marais Audomarois
Un réservoir d’idées


Comme les lauréats des années précédentes, ceux de 2020 seront mis à l’honneur au niveau national par le programme Man and Biosphere de l’Unesco. (Photo d'archive)

Un jardin exemplaire en faveur de la biodiversité, un jeu ludique et interactif de découverte de la faune et de la flore, une étude sur les déchets plastiques ramassés dans les eaux de surface du marais, l’aménagement d’espaces en self-cueillette de légumes et de fleurs, un projet de fresque murale sur la biodiversité du marais dans une cour d’école... La diversité des actions exemplaires récompensées par les Trophées de la Réserve de biosphère du marais Audomarois illustre la volonté des habitants mais aussi des établissements scolaires, des associations et des communes d’agir en faveur du développement durable du territoire. Les lauréats recevront un coup de pouce financier pour démarrer ou poursuivre leur projet ainsi que l’accompagnement technique du Parc naturel régional et de la Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Omer. 

Bons résultats pour l'opération Plantons le décor d'Espaces naturels régionaux
Presque 4 000 arbres commandés

L’opération Plantons le décor est toujours un succès, même en temps d’épidémie de Covid-19. Cette opération permet de commander des arbres et des graines potagères à des prix intéressants. Chaque année, deux sessions de commandes sont ouvertes. 

Pour la première session, presque 3 500 arbres ont été livrés et plus de 350 fruitiers. La distribution a dû être adaptée à la situation sanitaire afin d'éviter tout rassemblement. Cette organisation sous forme de drive a été très appréciée du public et sera renouvelée lors de la deuxième session (lire Agenda ci-contre) si la situation sanitaire l’exige. 

Les eaux souterraines et superficielles surveillées dans le marais Audomarois
Détecter le niveau d'eau

La ferme du Zuidbrouck, située au cœur du marais Audomarois, est un écrin riche en biodiversité. Ce terrain de 112 hectares, propriété du Conservatoire naturel régional, fait l’objet d’un suivi naturaliste minutieux de la part des techniciens du Parc naturel régional. Récemment, des piézomètres ont été posés. Ces sondes servent à mesurer les niveaux d’eau dans les cours d’eau, mais aussi dans les parties terrestres. Cette étude doit permet de connaître la composition du sous-sol et de mieux le protéger contre l’érosion. 

L’environnement géologique (la géodiversité), un facteur de développement du territoire
Notre sous-sol est extraordinaire

Le territoire des Caps et Marais d’Opale présente une géologie riche et complexe. Ce sous-sol nous raconte 400 millions d’années d’histoire. Il est le socle de nos paysages et influence fortement les milieux naturels. Dans le cadre du projet européen USAC (UNESCO Sites Across Channel), le Parc naturel régional va initier une candidature pour obtenir le label Géoparc mondial UNESCO*. Ce label international implique une démarche de protection, de gestion, d’éducation et de développement durable économique, touristique et culturel pour mieux révéler nos richesses géo-patrimoniales. Une nouvelle voie de développement !

* Candidature avec le soutien du Conservatoire d’espaces naturels Hauts-de-France et avec l’aide du Parc naturel régional d'Armorique, chef de file du projet, et de partenaires anglais.
Lorsque le temps est doux, avez-vous déjà entendu un gros "Hou" ?
Ouvrez vos oreilles


Jeune Grand-duc avec son plumage de transition entre le duvet et le plumage adulte.

C’est la saison du Grand Duc ! Ce hibou, plus grand rapace nocturne d'Europe, a frôlé l'extinction en France dans les années 1960. Il est désormais présent dans le Parc naturel régional et donnera de la voix durant les prochains mois d'hiver ! Alors évidemment, il faut sortir au crépuscule pour espérer l’entendre. Mais si les promenades à la tombée de la nuit ne vous effraient pas, tendez l’oreille et signalez-nous les chants que vous pourriez entendre à : observateurs@parc-opale.fr (avec la date et le lieu de l’écoute). 

Un réseau d’observateurs nature existe au sein du Parc naturel régional. Il est composé de bénévoles qui signalent leurs observations. Pour les rejoindre, écrivez à tdetailleur@parc-opale.fr
Edito

L’année 2020 restera marquée par une crise sanitaire inédite entrainant de nombreux bouleversements dans nos vies quotidiennes et démontrant l’importance de concilier santé, économie, climat, alimentation sur le principe du développement durable.

On peut espérer que cette crise va aider les consommateurs que nous sommes à prendre conscience qu’il est vital de faire travailler nos producteurs, nos artisans et nos commerçants, pour eux comme pour nous. Il est temps de revenir aux circuits courts et d’agir pour que notre territoire reste vivant. Le Parc est là pour vous accompagner dans cette nouvelle dynamique.

Je vous souhaite des fêtes de fin d’année belles et apaisantes.

Philippe Leleu
Président du Parc naturel régional

Actus

Fêtes, un geste pour la planète

De l'assiette aux cadeaux en passant par la déco, retrouvez dans le mini-guide du Parc « N’invitez pas Gaspi à la fête » des astuces pour des fêtes économes et responsables. Guide téléchargeable sur www.parc-opale.fr
En savoir plus

Comprendre la Trame verte et bleue

L’office national de la biodiversité propose une formation gratuite, inédite et ouverte à tous : un Mooc (formation en ligne) sur la Trame verte et bleue. La Trame verte et bleue est un outil d'aménagement des territoires en faveur de la biodiversité. Pour mieux comprendre l’intérêt la Trame verte et bleue ou mener des actions de préservation de la biodiversité, deux niveaux sont proposés (initiation ou perfectionnement). Début de la formation : le 25 janvier à raison d’une ou deux heures par semaine (durée : 9 semaines). Inscription sur www.mooc.tela-botanica.org

Actus

Nature

Le bassin carrier de Marquise crève l’écran

Mercredi 13 janvier à 20h10 sur France 3 et jeudi 28 janvier à 12h55 sur France 2, le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale et le bassin carrier de Marquise seront à découvrir. France Télévision, en partenariat avec la Fédération des Parcs naturels régionaux et la SNCF, a lancé une série télé sur les Parcs naturels régionaux de France. Intitulés « Initiatives de nos régions », ces films courts mettent en lumière des hommes et des femmes porteurs de projets innovants et durables dans les Parcs.

Nature

Plantons le décor : une nouvelle commande

Pour profiter de l'opération Plantons le décor, les commandes d'arbres et de graines potagères sont à passer avant le 12 février (sur le site www.plantonsledecor.fr avec paiement en ligne ou en version papier téléchargeable sur le site du Parc). La livraison aura lieu le 13 mars à Le Wast et à Saint-Martin-lez-Tatinghem.

Nature