Test d’étanchéité à l’air de la maison du Parc à Le Wast
Isolation pour bâtiment économe

A l’heure des finitions et des aménagements intérieurs et extérieurs, un test d’étanchéité à l’air a été réalisé à la maison du Parc de Le Wast. Le chantier d’éco-rénovation, qui a expérimenté des modes d’isolation innovants, biosourcés (isolation en fibre de bois, en fibre de lin, en chanvre chaux, en métisse, en ballot de paille, en liège, en terre crue, en ouate de cellulose) et adaptés au bâti ancien, comme les double-fenêtres, affiche des résultats très satisfaisants pour le manoir et les écuries. Pour la brasserie, la maison du brasseur et les bâtiments annexes, quelques corrections restent à apporter.

Rendre un bâtiment imperméable aux infiltrations d’air*, c’est-à-dire éviter que l’air chaud ne sorte et que l’air froid ne rentre, permet d’assurer la pérennité du bâtiment, le confort des occupants et de faire des économies sur la facture énergétique. 

* Rendre un bâtiment étanche ne signifie pas exclure tout flux d’air. Ici, l’air intérieur est renouvelé grâce à un système de ventilation dit « à double flux ».


1 100 arbustes sont installés aux abords de la maison du Parc et de la base technique par l'équipe du Parc.

Comme les travaux du bâtiment, les aménagements paysagers permettent à la maison du Parc d’être une vitrine régionale en matière de construction durable. Une haie longue de 600 mètres composée d’essences locales est en cours de plantation. Elle constituera un refuge pour la biodiversité et permettra de faire découvrir différents paillages (biodégradable en toile d’amidon, feutre de chanvre, paille naturelle et copeaux de bois), leurs avantages et leurs modes d’utilisation. 

Ce chantier bénéfice du soutien de La Voix du Nord dans le cadre de l’opération de mécénat « 100 000 arbres pour demain » avec Espaces naturels régionaux.
Cinq communes vont réaliser un Atlas de la biodiversité communale (ABC)
Mieux connaître pour mieux protéger

Bainghen, Bouvelinghem, Courset, Hesdigneul-lès-Boulogne et Seninghem figurent parmi les communes retenues par l’Office français de la biodiversité pour réaliser un Atlas de la biodiversité communale (ABC). Accompagnées par des spécialistes dont le Parc naturel régional, les communes vont effectuer un état des lieux de la biodiversité présente sur leurs territoires. Un bon moyen pour sensibiliser les habitants à leur environnement puisque la population et les structures qui le souhaitent (associations, écoles…) sont invitées à partager leurs observations de la faune et de la flore.

Pour parler patrimoine naturel, des animations sont également proposées tout au long du projet comme la soirée découverte des rapaces nocturnes le samedi 27 mars à Courset, à l’occasion de la Nuit de la Chouette.

Chacun à son niveau peut participer aux ABC en partant à la découverte des plantes et animaux de ces communes. Notez l'espèce observée, le lieu précis, la date, si possible faites une photo, et transmettez le tout à observateurs@parc-opale.fr
1 minute pour comprendre « Une autre vie s’invente ici »,
A voir et à revoir

Mercredi 13 janvier et jeudi 28 janvier a été diffusé, respectivement sur France 3 et France 2, un film d’une minute consacré au Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale. Ce programme court, conçu par France Télévision et parrainé par la SNCF Intercités, fait partie d’une série intitulée « Initiatives de nos régions » valorisant les Parc naturels régionaux, les femmes et les hommes porteurs de projets innovants et durables.

En Caps et Marais d’Opale, c’est le plan de paysage du bassin carrier de Marquise qui démontre l’innovation et la créativité de celles et ceux qui agissent ensemble en faveur d’un territoire d'exception.

A voir sur www.parc-opale.fr
Partagez vos observations de perce-neige
Première plante à bulbe à fleurir


Le perce-neige est une source de nourriture précoce pour les insectes, notamment pour les abeilles solitaires qui commencent à sortir.

Fréquemment cultivé dans les jardins, le (ou la, les deux sont admis) perce-neige ne figure curieusement pas à l'inventaire de nombreuses communes du Parc. Vous pouvez participer à l’amélioration de la connaissance de la répartition de cette plante sauvage sur le territoire du Parc. Lors de vos balades, prenez un moment pour rechercher le perce-neige. De février à fin mars, on peut le voir dans les sous-bois, à l’ombre d’une haie, dans les pelouses jardinées et dans les zones humides.

Vous pouvez transmettre vos observations à l’adresse suivante : observateurs@parc-opale.fr en mentionnant votre nom, la date, le nom de la commune et le lieu de l’observation ou transmettre vos observations sur https://saisieenligne.cbnbl.org

Au pied d'une chapelle, d'une haie, d'un monument, collectez de belles images rares en cette saison et participez à l'album collectif du bocage en déposant vos photos sur www.regardsurlebocageboulonnais.fr
Edito

Le territoire du Parc naturel régional nous offre des espaces naturels remarquables et diversifiés. Pour les découvrir, baladez-vous et prenez le temps de regarder les espèces animales et végétales qui y vivent. Apprendre à observer la nature, à l’écouter, pour mieux la préserver, c’est aussi le but des Atlas de la biodiversité communale qui seront réalisés dans le cadre du Plan de relance économique de la France, avec l’accompagnement du Parc.

Ensemble, nous pouvons agir en faveur de la biodiversité et contribuer au développement économique et social du territoire.

Philippe Leleu
Président du Parc naturel régional

Actus

Venez chercher votre commande

Le Parc naturel régional vous donne rendez-vous le samedi 13 mars pour récupérer les arbres, arbustes, fruitiers et graines potagères commandés dans le cadre de l’opération Plantons le décor d’Espaces naturels régionaux. Pour respecter les mesures sanitaires en vigueur, livraison sous forme de drive (le matin devant la maison du Parc à Le Wast, l’après-midi sur le parking de la maison du Parc à Saint-Martin-lez-Tatinghem). Afin de lutter contre la propagation du coronavirus et de réguler l’affluence, merci de respecter l’horaire de rendez-vous attribué.

Traquez les déchets

Samedi 20 et dimanche 21 mars, l’opération Hauts-de-France propres revient. Dans l’Audomarois, pour protéger la nature, les bénévoles peuvent participer à « Villages et marais propres ». Trente points de départ sont répartis dans une vingtaine de communes autour du marais. Retrouvez la liste et les horaires sur www.parc-opale.fr et sur www.ca-pso.fr

Actus

Nature

Information Covid

Toutes les animations proposées sont organisées dans le respect des règles sanitaires en vigueur. Elles sont susceptibles d'être annulées ou modifiées en fonction de l'évolution de la situation.

Nature

Taille des fruitiers, c’est le bon moment

Vendredi 12 mars, stage pratique de taille d’arbres fruitiers organisé à Zudausques dans le cadre de l’opération Plantons le décor d’Espaces naturels régionaux. Stage organisé dans le respect des mesures sanitaires en vigueur : inscription obligatoire au 03 21 87 90 90, si vous avez des gants adaptés aux travaux extérieurs et un sécateur, pensez à les apporter.

Nature

Rajeunir des vieux fruitiers

Vendredi 19 mars, des jardiniers du Château de Versailles et le Parc naturel régional animeront une séance de taille à Recques-sur-Hem. Autour de deux poiriers centenaires palissés et labellisés « Arbres remarquables », apprenez à tailler les fruitiers en espalier. Stage organisé dans le respect des mesures sanitaires en vigueur : inscription obligatoire au 03 21 87 90 90, si vous avez des gants adaptés aux travaux extérieurs et un sécateur, pensez à les apporter.

Nature

Un arbre, un bourgeon

Samedi 20 mars, apprenez à reconnaître les arbres en hiver grâce à leur bois et leurs bourgeons. Balade botanique à Le Wast organisée dans le respect des mesures sanitaires en vigueur et accessible à tous. Inscription obligatoire au 03 21 87 90 90.