Visite d’échange et d’expérience dans les Marais du Cotentin et du Bessin
Vers une filière bois-énergie locale

Quinze personnes (élus du Parc ou communaux, agriculteurs et entrepreneurs de travaux agricoles) ont participé à un voyage d’étude sur la filière bois-énergie développée dans le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin. Elles ont pu visiter des installations de grande taille à bois déchiqueté et ont rencontré l’association Haiecobois qui regroupe les agriculteurs producteurs de plaquettes bois à partir de l’exploitation des haies bocagères.

En Caps et Marais d’Opale, la mise en place d’une filière bois-énergie est en cours de réflexion afin de restaurer et entretenir le bocage tout en participant à une économie de proximité.

Renseignements auprès de Paul Blarel au 03 21 87 86 30.
La maison du Parc de Le Wast exemplaire dans l’utilisation des matériaux naturels
Le prix des matériaux biosourcés


C'est Anthony Jouvenel, premier vice-président du Parc, qui a reçu le prix à Roubaix.

Le prix de l’ambition de la maîtrise d’ouvrage a été remis au Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale pour son projet de pôle de référence en matière de développement rural durable à Le Wast, lors du premier concours transfrontalier des bâtiments biosourcés, organisé dans le cadre d’un projet européen « Bâti C2 » animé en partie par le Cd2e.

Ce prix récompense l’utilisation des matériaux naturels ou issus du recyclage (bois, liège, paille, chanvre, ouate de cellulose, textile recyclé) dans les bâtiments en rénovation et en construction. Il encourage également le développement de ces filières locales qui trouvent au sein de la maison du Parc l’une de leurs plus belles vitrines régionales.

Le comité syndical du Parc s'est réuni à Escoeuilles
Le point sur la transition énergétique

Le Comité syndical (organe de décision du Syndicat mixte du Parc) s'est réuni sous la présidence de Philippe Leleu. Après une série de délibérations concernant les partenariats, les finances ou les ressources humaines, les élus ont examiné le rapport d'orientation budgétaire 2019 et son programme opérationnel. Puis, un point d'étape a été présenté sur les actions en cours en matière de transition énergétique.

Désormais, vous avez toutes les cartes en main
Réussir son projet d'habitat

Avec ces 10 fiches éditées par le Parc naturel régional, les habitants ou futurs habitants du Parc ont toutes les cartes en main pour construire une maison économe en énergies, saine, pratique et respectueuse de l'environnement.

Chaque carte propose un schéma global pour se poser les bonnes questions et s'assurer de ne rien oublier afin d'aboutir à un projet personnalisé qui répond aux attentes des propriétaires et qui contribue à la qualité des paysages.

10 fiches techniques plus détailées complètent les dix cartes. Tout est consultable sur le site Internet du Parc, en cliquant ici.

Les 10 fiches imprimées sont disponibles dans les mairies et les maisons du Parc
Une initiative de citoyens portée par la Capso et le Parc
CAPSOL déploie ses panneaux


L'école Jacques Berl d'Hallines a été équipée de panneaux photovoltaïques par CAPSOL

Dans le cadre du label Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte porté par le Parc naturel régional, la Communauté d'agglomération du Pays de Saint-Omer avait souhaité inscrire la création d'une centrale solaire citoyenne. Un petit noyau d'habitants motivé s'est constitué et a monté son projet.

Samedi 8 décembre, la toute jeune société CAPSOL inaugurait sa "centrale" qui est en fait éclatée sur 7 toitures (4 particuliers, 1 artisan, 2 collectivités), dont cette école d'Hallines. Quelle différence avec ce qui se fait habituellement ? Ici, c'est un collectif d'habitants constitué en société coopérative qui finance et exploite l'installation photovoltaïque sur des toitures mises à disposition.

Cette aventure vous intéresse ? Cliquez ici.

Le Parc crée une autre centrale solaire citoyenne : www.parc-opale.fr
L’urbanisme se réinvente à travers des projets de développement durable
Découvrir, comprendre, s'inspirer

La visite en Belgique d’un éco-quartier, d’un bâtiment en terre-paille réalisé par des agents communaux et d’un corps de ferme transformé en béguinage a été l’occasion d’une réflexion sur les nouvelles formes urbaines (nouveaux modes d’habiter), moins consommatrices d’espace et mieux adaptées aux besoins de la population (mutualisation des espaces, économies d’énergie, mobilité douce, etc.).

Vingt personnes ont participé à ce voyage. Elus et professionnels du territoire ont pu échanger entre eux, avec les techniciens du Parc et avec leurs homologues belges sur ces projets ambitieux, pour bien comprendre les réalités de chacun et peut-être s’en inspirer à leur tour.

Renseignements auprès d'Emmanuelle Legoeuil au 03 21 11 07 28.
Edito

En cette fin d'année, plusieurs voyages d'étude ont été proposés aux élus et partenaires du Parc naturel régional. Il est rarement facile de se libérer autant de temps sur nos agendas ; pourtant, ces journées sont toujours instructives et très enrichissantes.

Ainsi notre visite dans le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin nous a montré comment, dans ce terroir de bocage, les haies sont passées du statut de contrainte à celui de ressource. Tout n'est pas transposable tel quel chez nous, bien sûr. Mais les enseignements seront profitables à nos projets sur le bocage boulonnais.

Philippe LELEU
Président du Parc naturel régional

Actus

Ils plantent « local »

Deux fois par an, l’opération « Plantons le décor » d’Espaces naturels régionaux permet aux collectivités, aux entreprises et aux particuliers de se procurer à moindre coût des arbres, arbustes, fruitiers et variétés potagères régionaux et de qualité. Début décembre, 95 personnes ont décidé de planter local : 261 fruitiers, 1 012 arbres, 691 arbustes, 25 grimpantes, 1,6 kg de graines potagères et 10,8 kg de bulbes ont été retirés lors de la livraison. Pour la commande de janvier 2019, retrouvez les infos dans l’Agenda (ci-dessous).

Renouer avec la nature

Ecouter la grande sauterelle verte ou le blongios nain, apprendre à reconnaître les libellules ou l’utriculaire (plante carnivore qui se nourrit d’insectes), c’est ce que proposent les cinq jeux en ligne développés par Espaces naturels régionaux. Au total, 35 espèces animales et végétales dans leur milieu naturel sont à découvrir en s’amusant. Ces jeux sont une invitation à jouer en famille et surtout à marcher en pleine nature pour observer la faune et la flore.
En savoir plus

Actus

Nature

Deuxième commande de végétaux locaux

Vous avez jusqu'au 11 janvier 17h pour commander vos arbres, arbustes, fruitiers ou légumes locaux et régionaux avec « Plantons le décor ». La livraison est prévue le samedi 9 février 2019. Pour commander et payer deux possibilités : en ligne sur www.plantonsledecor.fr ou par courrier en téléchargeant la brochure et les bons de commande sur www.parc-opale.fr

Nature

Un milieu naturel à préserver

Samedi 2 février, c’est la journée mondiale des zones humides. Autour de cette date, de nombreuses animations sont proposées dans le marais Audomarois pour à la fois découvrir les avantages de ce site d’exception et sensibiliser les habitants et les visiteurs à la préservation de ce patrimoine naturel et historique. Retrouvez tous les rendez-vous dès janvier sur www.parc-opale.fr

Nature

Apprendre à tailler

Mercredi 6 février, dans le cadre de l’opération « Plantons le décor », initiation à la taille de fruitiers, d’arbres et arbustes de 9h à 13h, à la maison du Parc à Le Wast. Gratuit sur inscription au 03 21 87 90 90.

Monuments

Isoler avec la laine de coton

Samedi 9 février, apprenez à poser de la laine de coton recyclée en toiture lors d’un chantier participatif à Audembert, de 9h à 17h. Ce stage gratuit est encadré par un artisan diplômé Accompagnateur en auto-réhabilitation et proposé par le Parc dans le cadre du programme européen SHINE. Le lieu précis du rendez-vous sera précisé lors de l’inscription au 03 21 87 86 26 ou lduterte@parc-opale.fr