Ce n’est pas un nouveau rendez-vous avec l’Infolettre Parc ! Malgré tous les soins que nous avons apportés à sa préparation, l’Infolettre du Parc du mois d’avril a pris du retard dans sa livraison. Après quelques galères, notre système d’envoi de mail fonctionne à nouveau. Nous retrouverons désormais notre rythme d’expédition habituel, vous recevrez la prochaine Infolettre du Parc à la fin du mois de mai. Bonne lecture !
Les adresses des points de vente directe des producteurs des Caps et Marais d’Opale
Un guide pour acheter 100 % local


Le guide des producteurs a été réalisé dans le cadre du programme européen Leader animé par le Parc avec les Groupements d'actions locales du Pays de Saint-Omer et du Pays du Calaisis.

Que vous habitiez du côté de Marquise, de Saint-Omer, de Desvres ou de Lumbres, vous avez forcément des points de vente directe près de chez vous. Pour vous aider à les trouver, le Parc naturel régional vous propose un guide gratuit des producteurs et produits des Caps et Marais d’Opale. Au travers de 40 pages, ce livret recense les adresses et contacts des producteurs, les produits qu’ils vendent et les marques et labels dont ils bénéficient. Vous y trouverez également les dates et lieux des marchés du territoire. 

Guide disponible en version numérique sur le site www.parc-opale.fr
Le Parc naturel régional a organisé un concours d'agroforesterie
Deux agriculteurs primés


Neuf agriculteurs ont candidaté à cette première édition en Caps et Marais d'Opale. La remise de prix a eu lieu en petit comité dans l'exploitation de Nicolas Leduc.

C’est dans des pâtures plantées de grands arbres que Nicolas Leduc, éleveur bovin à Brunembert, et Didier Findinier, céréalier à Campagne-lès-Boulonnais, ont reçu leur prix. Tous les deux sont lauréats du concours d’agroforesterie organisé par le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale sur son territoire. L’agroforesterie est une technique qui consiste à planter des arbres sur une exploitation agricole pour en améliorer le fonctionnement. Les arbres font office de brise-vent, d’abris pour les bêtes et nourrissent le sol en profondeur. Cette distinction récompense les efforts réalisés par les agriculteurs en ce domaine et les sélectionne d’office pour le concours général agricole d’agroforesterie dont les résultats seront connus courant mai.

Une grosse colonie d’hirondelles de fenêtre niche à Saint-Martin-lez-Tatinghem
Des planches pour les hirondelles


Il a fallu une nacelle pour aller poser les planches en-dessous des nids d'hirondelles.

L’arrivée du printemps annonce le retour des hirondelles, notamment des hirondelles de fenêtre. L’une des plus importantes colonies du Parc et probablement du Pas-de-Calais - 35 nids – est localisée à Saint-Martin-lez-Tatinghem, place Cotillon-Belin où se trouvent la mairie et des commerces. La présence des nids n’est pas toujours bien perçue à cause des salissures que les oiseaux engendrent.

Pour faciliter la cohabitation « habitants-hirondelles », la LPO, la municipalité et le Parc naturel régional ont mis en place des planches « anti-salissures ». Installées juste en-dessous des nids, elles permettent de récupérer les fientes. En parallèle, des actions de sensibilisation auprès des écoles et des habitants sont organisées afin de mieux connaître cette voisine qui revient chaque printemps. 

Des panneaux sur les plages de la Slack pour protéger des oisillons
Attention aux gravelots !


Les Grands gravelots pondent leurs œufs directement dans le sable ce qui les rend très vulnérables (photo : Arnaud Boulanger).

En marchant sur les plages de l’estuaire de la Slack, avez-vous vu un Grand Gravelot ? Pour en trouver, il faut parfois regarder ses pieds ! En effet, cet oiseau rare pond ses œufs directement dans le sable. Le risque est donc important de marcher dessus, ou encore que les gravelots soient dérangés durant la pondaison par des promeneurs ou des chiens.

Afin de sensibiliser le public et protéger ces oiseaux, le Parc marin, le Groupe ornithologique du Nord, le Parc naturel régional et d’autres partenaires s’allient pour alerter le public et mettre en place une signalétique. Alors si vous vous promenez sur ces plages, tenez votre chien et regardez vos pieds ! Vous y verrez peut-être de beaux oisillons!

Des panneaux pour limiter la vitesse de navigation dans le marais Audomarois
Dans le marais, c'est 6 km/h !


Quatre panneaux ont été posés sur les ponts de la rivière du Grand Large à Serques.

Sur le Grand Large, à Serques, le Parc naturel régional, en partenariat avec la Capso*, a posé des panneaux afin de rappeler la vitesse de navigation dans le marais Audomarois.

En effet, dans cet espace naturel remarquable, la vitesse est limitée à 6 km/h. Par ailleurs, l’embarcation doit être adaptée au milieu. Or, trop souvent, on y trouve des bateaux de mer ou des bateaux navigant trop rapidement, ce qui provoque des vagues qui détruisent petit-à-petit les berges et nuisent à la tranquillité de la faune sauvage. Des panneaux ont donc été posés ; s’ils sont efficaces, la mesure sera généralisée à l’ensemble du marais.   

* Communauté d'agglomération du Pays de Saint-Omer
Restauration et valorisation du petit patrimoine rural au cœur d’un chantier d’insertion
Le pont Leurette, tout en beauté


Ce chantier est l'occasion de transmettre, notamment aux agents techniques communaux, les gestes ancestraux de construction et de restauration de la pierre sèche.

Au lieu de rencontre des trois communes de Réty, Rinxent et Wierre-Effroy, le pont Leurette, construit en pierre du Boulonnais, enjambe La Slack. Endommagé lors d’un accident de voiture, le parapet situé sur la commune de Rinxent a été minutieusement remonté par l’association d’insertion Rivages Propres selon la technique traditionnelle du mur à double épaisseur. Côté Réty et Wierre-Effroy, comme pour l’autre côté, les joints de ciment ont été remplacés par du mortier et des enduits de chaux et de sable, bien plus adaptés à la maçonnerie en pierre et bien plus intéressants pour la biodiversité.

Ce chantier patrimonial encouragé par les communes et coordonné par le Parc naturel régional permet de préserver et valoriser le patrimoine bâti du territoire.

Avez-vous vu ce papillon aux ailes bicolores ?
L'Aurore : le papillon du printemps !

L'Aurore est un papillon précoce et le printemps est la période idéale pour l'observer dans nos campagnes. Pour le reconnaître, il faut regarder ses ailes : blanches et orange pour les mâles, totalement blanches (et marbrées au verso) pour les femelles. 

Si vous en voyez, n'hésitez pas à prendre une photo et à l'envoyer (avec le lieu et la date d'observation) à l'adresse suivante : observateurs@parc-opale.fr
Edito

En Caps et Marais d’Opale, nous avons la chance d’avoir une offre de circuits courts diversifiée et de qualité ! Le Guide des producteurs locaux qui vient de paraître est à la fois une invitation à manger local pour les habitants et une belle promotion du savoir-faire des agriculteurs et des artisans qui contribuent au maintien de nos paysages, de la biodiversité et de la vitalité économique et sociale du territoire.

En tant que consommateurs, vous pouvez agir pour une agriculture locale pérenne : consommez local, faites le plein de saveurs et de belles rencontres près de chez vous ! 

Philippe Leleu
Président du Parc naturel régional

Actus

Trophées de la Réserve de biosphère : challenge et vous ?

Vous habitez ou menez une activité dans la Réserve de biosphère du marais Audomarois et vous portez une action contribuant à l’amélioration des relations homme-nature ? Candidatez aux Trophées de la Réserve de biosphère. Ce challenge récompense chaque année des initiatives exemplaires en matière de développement durable portées par des acteurs locaux. Plus d’infos sur le site www.parc-opale.fr
En savoir plus

Le vrac vous emballe ?

A PRO BIO, le réseau des acteurs bio des Hauts-de-France, lance une enquête pour le développement d’une filière vrac (produit sans emballage) bio régionale. Un questionnaire en ligne doit permettre de recueillir des informations sur les attentes, les motivations et les freins à la consommation en vrac. Pour participer, cliquez sur le lien ci-dessous.
En savoir plus

Actus

Nature

Vigilance sanitaire

En fonction de l'évolution du contexte sanitaire, ces manifestations sont susceptibles d'être modifiées ou annulées. Plus de renseignements 03 21 87 90 90.

Randonnées

Coteaux et plantes sauvages

Dimanche 16 mai, balade sur le coteau d'Audrehem à la découverte de la richesse des plantes comestibles et médicinales sauvages. De 9h30 à 12h. Sur inscription au 03 21 11 07 30.

Randonnées

Balade contée

Samedi 29 mai, à Licques, balade contée en compagnie de Nathalie Grave à la découverte de la faune, de la flore, des légendes et des mystères des coteaux. De 15h à 17h. Difficulté moyenne. Prévoir une tenue adaptée et de bonnes chaussures. En raison du nombre de places limité : inscription au 03 21 87 90 90.

Monuments

Formation à la pose d'isolants biosourcés

Du 8 au 10 juin, le Parc naturel régional organise six demi-journées de formation pratique à la pose d'isolants biosourcés pour les particuliers et les professionnels. Elles auront lieu à la maison de Parc à Le Wast. Plus de renseignements et inscription au 03 21 87 90 90.